Marathon man, une course contre la montre de William Goldman

Marathon Man – William Goldman

Tout commence par la mort d’une vieil homme allemand dans un banal accident de voiture. L’homme en question n’est autre que le père d’un des derniers dignitaires nazi, Christian Szell et sa mort va provoquer la pagaille dans la mystérieuse organisation criminelle dirigée par son fils.

Puis il y a Thomas Babington Levy alias « Babe », un étudiant en histoire à l’Université d’Oxford qui travaille sur une thèse « L’usage de la tyrannie dans la vie politique américaine » pour redorer l’image de son père, un célèbre historien poussé au suicide par l’affaire McCarthy. Babe se rêve marathonien, tous les jours, il court, partout, il court. Hélas sa meilleure performance n’excède pas les 20km.

Apparemment rien ne le relie au trafic de Szell et pourtant… Tout bascule pour lui quand son frère « Doc » lui rend une visite surprise. Le jeune homme va alors se retrouver poursuivi par Szell, dentiste du bloc expérimental de Auschwitz qui n’hésitera pas à jouer de sa roulette pour le faire parler.


Mon avis

Milady vient de rééditer ce classique des années 70 qui a inspiré le film du même nom avec Dustin Hoffman et je les remercie de m’avoir permis de découvrir ce livre.

Si vous aimez les romans d’action sur fond de thriller politique où le héros se retrouve au prise d’une organisation criminelle sans vergogne, celui-ci devrait vous plaire. Ce thriller a l’avantage d’être riche en références historiques, même si certaines ne parleront peut-être pas aux lecteurs français. Sur fond de complotisme, ce livre apporte une véritable réflexion toujours d’actualité sur le gouvernement américain qui permet à des organisations criminelles et des « monstres » comme Szell de continuer de sévir tant qu’ils continuent de servir leurs intérêts.

On y retrouve également l’atmosphère caractéristique des seventies. Ne vous attendez pas à plonger directement dans une course contre la montre comme pourrait le suggérer le 4ème de couverture. Ce livre est un marathon. Il pose lentement le décor, d’un côté le personnage de Babe, obsédé par la mort de son père, de l’autre la mystérieuse organisation et plus particulièrement Sila, un de ses membres. L’intrigue est plutôt bien ficelée même si le suspens n’est pas vraiment au rendez-vous dans la première partie, enfin du moins jusqu’au twist de mi-roman. Un retournement de situation plutôt bien orchestré qui signe le début d’une course poursuite haletante et son emblématique scène de torture qui vous fera passer à tout jamais l’envie d’aller chez le dentiste : âmes sensibles s’abstenir!

3 raisons de lire ce livre
  • Un thriller politique riche en références historiques
  • Une intrigue bien ficelée, avec un twist surprenant à mi-roman
  • Une intéressante réflexion toujours d’actualité sur le gouvernement américain
Le –
  • Une mise en place assez lente et quelques longueurs avant de plonger dans le vif du sujet


Le film Vs le livre

Marathon Man a été adapté au cinéma en 1976. Un film noir porté avec brio par Dustin Hoffman dans le rôle titre.  John Schlesinger livre ici une brillante adaptation d’un étonnant modernisme autant dans la mise en scène que dans le propos. On regrettera cependant que le film ne soit pas fidèle au caractère de Babe, figure de anti-héros dans le roman, et que la scène de torture ait été censurée, il ne reste qu’une lumière aveuglante sur fond sonore de perceuse, rien à voir avec l’éprouvante et angoissante scène de départ.

Je vous conseille donc plutôt le livre.

Titre : Marathon Man
Auteur : William Goldman
Edition : Milady thriller
Publication : 19 mai 2017 (1ère publication en 1974)
Pages : 480 pages
Ma note : 3/5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s