Intégrale 3 : Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire n’en finissent pas !

Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire (Intégrale 3)

On vous l’a sûrement déjà dit, il faut apprendre à bien choisir ses lectures. Mal les choisir peut nuire gravement à la santé. Un exemple. Vous vous baladez en montagne et, tout en marchant, vous lisez les œuvres complètes d’Hérodote au lieu de lire : ATTENTION, RAVIN. Vous n’irez pas au bout de cette lecture. Vous n’avez pas fait le bon choix.

L’arbre aux corbeaux

Après une énième confrontation avec le Comte Olaf, nos malheureux orphelins se retrouvent une fois de plus sans tuteur et Mr Poe désespère de trouver une bonne âme susceptible de s’acquitter de cette lourde tâche. Mais il reste un espoir, les villages qui accueillent des orphelins « Il faut tout un village pour élever un enfant ». Dans la liste des participants, le mystérieux sigle V.D.C refait son apparition. Bien décidés à percer le mystère qui plane sur la mystérieuse organisation, les orphelins embarquent donc pour V.D.C. Là-bas, ils espèrent retrouver la trace des leurs amis, les Beauxdraps, toujours retenus par le Comte Olaf. Quelle ne sera pas leur surprise en découvrant Villeneuve-aux-corbeaux, un village qui comme son nom l’indique compte plus de corbeaux que d’habitants et obéit à des lois toutes plus illogiques les unes que les autres.

Panique à la clinique

Les Orphelins ont fui V.D.C et se cachent à présent à l’épicerie de la Dernière Chance. Profitant de l’arrivée providentielle du camion des Volontaires pour Dérider les Convalescents, ils rejoignent avec eux la clinique Heimlich. Dans les archives, toutes les réponses à leurs questions les attendent, ils en sont certains. Mais le Comte Olaf n’est jamais loin derrière eux.

La fête féroce

Après avoir fui la clinique, les Orphelins suivent le Comte Olaf jusqu’à une fête foraine de Madame Lulu. Les trois enfants décident donc de se déguiser en monstres de foire pour se faire engager par la voyante et espionner Olaf à leur guise. Mais leurs jours sont comptés. Les spectateurs s’ennuient, les lions sont affamés, un monstre finira dans la fosse avant la fin de la soirée.


Mon avis

Les aventures des orphelins Baudelaire continuent sur les chapeaux de roues et après une attente interminable place aux révélations! Si L’Arbre aux Corbeaux conserve le même schéma que les précédents tomes, c’est bien le dernier. Après ça, dans Panique à la Clinique, c’est une véritable course poursuite qui commence pour les Orphelins, totalement livrés à eux-même pour notre plus grand plaisir. Et changement drastique dans la Fête Féroce où cette fois, les trois enfants, bien décidés à ne pas attendre le prochain méfait d’Olaf, retournent les vieux tours du Comte contre lui en se grimant à leur tour. Les péripéties s’enchainent, les indices se multiplient, le mystère s’épaissit, mais la vérité leur échappe encore et toujours.

Ce troisième volume est encore plus prenant que les précédents et son insoutenable cliffhanger final ne donne qu’une envie : se plonger tout de suite dans le pénultième tome de cette extraordinaire saga!

Titre : Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire (Intégrale 3)
Auteur : Lemony Snicket
Edition : Nathan
Publication : 7 mai 2014
Pages : 660 pages
Ma note : 4/5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s